You are currently browsing the monthly archive for octobre 2012.

Tuturu ~ ! Deux articles dans le même mois, c’est quand même pas mal, je trouve ! Celui d’aujourd’hui portera sur Sono Yokogao wo Mitsumete Shimau ~A Profile Kanzenban~, un galge d’Akabei Soft 2 sorti en 2006 qui est en fait le remake d’A Profile, un VN créé un an plus tôt à l’époque où la société était encore un groupe amateur, Akabei Soft (premier du nom). Pour des raisons de commodité, je désignerai ce VN sous la seule appellation d’A Profile.

La seule raison pour laquelle j’ai commencé A Profile, c’était la promesse de pouvoir revivre les moments géniaux que j’ai passés avec Sharin no Kuni et G-senjou no maou, ces deux VNs venant aussi d’Akabei Soft 2 et étant écrits par le même scénariste, Looseboy. J’avais cependant beaucoup hésité à cause des rumeurs tenant à la présence de netorare dans A Profile, quelque chose qui me rebute énormément. J’ai donc pris mon courage à deux mains et espéré ressortir de cette expérience en regrettant de ne pas l’avoir lu plus tôt.

Comme j’imagine que la plupart des personnes intéressées par A Profile ont déjà lu SnK ou GSnM (ce n’est qu’une présomption simple, toutefois), mon billet comportera beaucoup de comparaisons avec ces deux-là, histoire que vous sachiez à quoi vous attendre à peu près.

Tenez, v-voilà l’article… Surtout, ne pensez pas que j-j’ai écrit cet article spécialement pour v-vous, hein… Il se trouve que j’avais un peu de temps entre mes devoirs et… P-Pourquoi vous souriez ? Humph ! *fait la moue* Lire le reste de cette entrée »

Nom de nom, enfin un nouvel article sur Durimu Dream ! Mais du moment que je remplis mon quota d’environ un article par mois, je pense qu’il n’est pas nécessaire que je me tape sur les doigts… Enfin bref, l’article d’aujourd’hui portera sur Edelweiss, un eroge d’Overdrive disponible chez MangaGamer depuis 2008, soit un an après la sortie dans l’archipel nippon. Je vais traiter à la fois du VN de base et du fandisc intitulé Eiden Fantasia, qui sont regroupés dans le Deluxe Set de l’éditeur anglophone. A la différence de ma critique sur Sharin no Kuni, la partie sur le fandisc ne sera pas placée à la fin du billet mais sera carrément intégrée dans la présentation des personnages où j’en donnerai mon avis. En effet, le fandisc n’ajoutant que deux routes bonus et une petite surprise, j’ai jugé inutile de lui consacrer une place plus importante.

Comme de coutume, je devrais au moins dire un petit mot sur mon appréciation de ce VN. Eh bien, je vous renvoie directement à ma conclusion qui retranscrit bien mon opinion là-dessus parce que je n’ai pas envie de me répéter.

Ara ara, je sens que votre thé va refroidir si je ne termine pas l’introduction maintenant…! Sans plus attendre, découvrez le reste de mon article par ici ! Lire le reste de cette entrée »

Durimu Dream

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et recevoir des notifications de nouveaux articles par mail.

Catégories

Twitter