Projet Saya

Depuis hier, le 1er juin 2013, un nouveau site de VN est apparu dans le paysage francophone : il s’agit de Projet Saya. Comme toutes les initiatives lancées sous l’égide tricolore, il a pour but la promotion du visual novel dans notre beau pays, ce qui ne sera pas une mince affaire, je vous l’accorde volontiers.

Comme j’ai été recruté par Xian en tant que membre de l’équipe, aux côtés d’Helia, de Suryce et du fondateur précité, il aurait été bizarre que je n’en fasse pas la moindre mention sur mon blog. J’ai peut-être raté le jour de l’ouverture du Projet Saya pour faire un article dessus, mais ce n’est pas grave, mieux vaut tard que jamais.

Saya no Uta GDartpicPour commencer, c’est une expérience tout à fait nouvelle pour moi de faire partie d’une équipe pour un site, quel que soit son domaine. J’ai l’habitude de travailler en solitaire afin de faire tout comme je l’entends et sans ressentir de pression de la part des autres membres du staff. Je supporte difficilement l’idée d’avoir les mains liées par des contraintes extérieures quand je rédige un billet, surtout quand c’est normalement un passe-temps. De la même manière, je n’aime pas être poussé à écrire alors que je n’en ai pas la motivation ni le désir. C’est pour cela que j’ai refusé les quelques propositions de collaboration qui m’ont été adressées jusqu’à maintenant.

Cependant (et heureusement), la liberté que me laisse le fondateur du Projet Saya m’a convaincu d’entrer dans le groupe. Étant donné que je ne suis pas lié par un quota d’articles par mois, je suis plus serein. Il n’est pas nécessaire, me semble-t-il, que je vous rappelle à quel point mettre à jour mon blog est une tâche ardue, alors si on me donnait en plus du travail à côté, je ne serais pas sorti de l’auberge… Le grand côté positif dans l’histoire, c’est que le Projet Saya relaiera rapidement la sortie de mes articles, ce qui sera considéré malgré tout comme une participation. On fait d’une pierre deux coups ! En outre, je peux m’appuyer sur l’activité florissante (je l’espère) de mes coéquipiers, qui n’attendront pas le déluge que je semble guetter rêveusement pour poster des billets. Dans le pire des cas, à savoir l’inactivité totale de l’équipe, vous pouvez également participer en postant un article via la page « Contribuer » du site.

À présent, le sujet qui me préoccupe : le Projet Saya s’inscrit dans la lignée de ce qu’entreprend déjà le combo VNdex/Esprit-VN, à savoir présenter des news sur les VNs, sachant que les tiers sont également libres d’y proposer du contenu, et offrir un espace communautaire à ceux qui connaissent ou veulent connaitre le média. À titre personnel, je suis totalement opposé à une quelconque rivalité entre le duo et le Projet Saya qui risquerait de diviser la communauté naissante en deux camps. J’ai assez d’expérience pour savoir que si on met un morceau de viande devant deux hyènes affamées, elles ne vont pas le déguster tranquillement, serviette au cou, autour d’une table avec du Earl Grey fumant dans deux tasses. Ce serait contreproductif d’opposer des sites mus par la bonne volonté de promouvoir le VN, à mon humble avis. Je serais davantage en faveur d’une collaboration entre les deux plateformes, par exemple l’un s’occupant de news dont ne prendra pas en charge l’autre, pour enfin aboutir, pourquoi pas, à leur fusion pure et simple. Enfin, je ne parle qu’en mon nom propre, et ce n’est pas à moi d’en décider.

Pour terminer, j’aimerais souhaiter bonne chance à cette entreprise et je croise les doigts pour qu’elle ne connaisse pas le même sort que le site visual-novel.fr, qui est définitivement fermé dorénavant (je viens tout juste de l’apprendre, avec beaucoup de retard je présume). En tout cas, mes félicitations pour l’ouverture !

PS : c’est ironique que le VN qui m’a traumatisé ait inspiré le titre du site… M’enfin bon, Saya est mignonne !